Dans cet article, nous allons voir les différentes courses hippiques existantes et quelles sont les différences entre elles afin de mieux les appréhender et pouvoir décider sur quel type de paris nous allons​ jouer.

Les courses sont réparties en plusieurs catégories. Nous avons les courses de plat, les courses d’obstacles et les courses de trot monté ou de trot attelé.

Les courses de plat

La course de plat est également appelée la course de galop. L’objectif de cette course est d’arriver au premier poteau en galopant. Lors des courses de galop les chevaux ne sont pas situés sur la même ligne au départ. Le cheval qui la numéro 1 possède la meilleure place.

La grande majorité des courses de galop ont une distance située entre 1600 et 2400 mètres...

Le départ a lieu dans des stalles, une structure dans laquelle sont placés les différents concurrents. Toutes les portes s'ouvrent en même temps le moment venu.

 Une autre particularité concerne le poids : les jockeys doivent obligatoirement peser entre 50 et 62 kg.

Il faut aussi savoir que le vainqueur d’une course reçoit un poids supplémentaire ou “handicap” pour la course suivante. A l'inverse, les perdants se voient retirer leurs handicaps s'ils en avaient au départ. Ceci afin d’équilibrer les courses

Ce sont parmi les courses les plus célèbres notamment avec le prix de l’Arc de Triomphe

Les courses de trot attelé

Les courses de trot attelé sont les plus courantes parmi le trot. Le jockey se situe non pas sur le cheval mais dans un char à deux roues appelé sulky qui est attelé au cheval.

Il y a deux types de départs distincts pour ce genre de courses :

L’autostart. Il s’agit d’une voiture qui comporte deux grandes ailes. La voiture va progressivement accélérer, suivit par les chevaux, au moment où la voiture relève ses ailes, le départ est donné.

Le deuxième départ typiquement français consiste à faire partir les chevaux de manière simultanée sur la même ligne après avoir effectué un quart de tour.

Les distances se situent entre 1 600 et 4 100 mètres. Les numéros des chevaux correspondent à leur distance de la corde : le numéro 1 est le plus proche et se trouve naturellement avantagé, contrairement au numéro 9 qui doit faire l’extérieur. Quant aux numéros 10 à 18, ils forment une seconde ligne, le numéro 18 étant évidemment la pire des positions

Les courses de trot monté

Les courses de trot monté est essentiellement pratiquée dans certains pays comme la France et la Belgique. L’objectif est identique aux courses de plat sauf qu’ici seul le trot est autorisé. Un cheval qui passerait donc au galop se verrait disqualifier. Les distances à parcourir en trot monté sont situées entre 1800 et 3000 mètres.

Le dernier type de courses sont les courses d’obstacles

Celles-ci se déroulent de la même manière que les courses de plats ou de galops à deux différences près :

Vous avez bien évidemment des obstacles qui sont rajoutés à la course.

Et le départ qui se fait à l’aide d’un élastique barrant le passage aux chevaux, une fois que celui-ci est relâché, le départ est donné.

Il existe 3 types de courses d’obstacles.

La première est la course de haies où les chevaux doivent franchir des buissons de 1.10 mètres de haut et ceci sur un parcours le plus souvent entre 3000 et 5000 mètres.

La seconde est le steeple chase qui comprend au minimum 4 obstacles ce qui en fait une course particulièrement difficile et qui la rend particulièrement prestigieuse.

Et enfin la dernière est le Cross country qui est une course avec des obstacles composées d’obstacles naturels. On entend par obstacles naturels par exemples des douves ou bien des troncs. C’est une course compliquée où le risque de blessures pour les chevaux ou les cavaliers sont plus importantes.

Voici donc pour un résumé des différents types de courses sur lesquelles vous allez pouvoir parier aux courses hippiques.

>